Office de Tourisme de l'île d'Yeu
Lumière & refuge en haute mer
Accueil  ›  Espace pro  ›  Taxe de séjour

  

  

La taxe de séjour à l'île d'Yeu

Instaurée en France par la loi du 13 avril 1910, la taxe de séjour a été créée afin d’aider les communes à faire face aux charges supplémentaires et aux besoins en ressources supplémentaires liés à la fréquentation touristique sur certaines périodes de l’année. Aujourd’hui, environ 3000 communes en France ont fait le choix d’appliquer une taxe de séjour. La commune de l’Ile d’Yeu l’a mise en place en 1984. En complément, certains départements français tels que La Vendée ont institué une taxe additionnelle dont le produit est impérativement affecté à la promotion du développement touristique départemental. 

  

La taxe de séjour est : 

  • Exclusivement affectée aux dépenses liées à l’accueil et à la promotion touristique engagées par l’Office de Tourisme. Le montant collecté lui est intégralement reversé et constitue une part significative de ses recettes budgétaires,
  • Payée par le visiteur en plus du prix de la prestation et selon le nombre de nuitées,
  • Collectée par tous types d’hébergeurs au moment du règlement de la nuitée, sur une période définie par la municipalité,
  • Déclarée par les hébergeurs par l’intermédiaire du document « registre du logeur »,
  • Contrôlée par l’Office de Tourisme,
  • Transmise au Trésor Public,
  • Reversée à l’Office de Tourisme.

  

En téléchargement 

Le guide de la taxe de séjour 

Le registre du logeur