-A +A

Les villages de l’île d’Yeu

Port-Joinville, Saint-Sauveur et la Meule

L’île d’Yeu est à elle seule une commune insulaire mais elle compte trois localités principales qui rythment la vie du territoire.

Port-Joinville au nord avec son port de plaisance, Saint-Sauveur au centre avec son église romane puis, La Meule et ses hameaux, le long de la côte sauvage.

Port-Joinville

Au rythme des saisons, le port s’anime avec les allées et venues des compagnies maritimes, lien régulier des islais avec le continent.
Permettant l’accès de l’île toute l’année, le port de plaisance est un lieu d’accostage et de repos de tous les navigateurs chevronnés ou en herbe faisant étape à l’île d’Yeu.

Les bateaux de pêche rentrent de leurs campagnes, les petits côtiers reviennent de relever leurs casiers. Ce va-et-vient continuel fait partie intégrante de la vie du port, recherchée par les gens de l’île et les gens d’ailleurs.
Prendre un petit café sur le port permet d’apprécier ce spectacle chaque jour et de vivre à l’heure islaise.

Le cœur du village

En flânant dans les ruelles adjacentes, vous serez immergés dans l’histoire de l’île, rien qu’avec les noms enchanteurs des rues et ruelles (rue du secret, du coin du chat). Un peu d’imagination et vous voilà dans un autre monde, le monde d’une île et de ses légendes.

À travers ses monuments et ses sites : le phare des mariés, la place de la Pylaie, le monument de la Norvège, l’église Notre-Dame du Port, les anciennes usines : le port vous dévoilera ainsi une autre de ses facettes.
Et si par hasard, vous vous trouvez sur l’île d’Yeu à ce moment-là, vous pourrez assister à une coutume islaise bien ancrée autour du monument de la Norvège, mais nous n’en disons pas plus, il faut vraiment venir nous voir.

Nos petits commerces et échoppes d’artisanat qui jalonnent tout votre parcours sur le port vous apporteront la touche de supplément d’âme propre à l’île d’Yeu.

Saint-Sauveur

Le bourg de Saint-Sauveur a tous les airs d’une commune rurale mais avec tous les avantages de la proximité de la mer.

Le petit Saint-Sauveur charme par son alignement de petites maisons blanches aux volets de couleurs acidulés, regroupées autour de son église romane. Certaines disposent de petites cours pavées ajoutant au romantisme de l’ancienne capitale de l’île.
L’été, la rue principale s’anime avec ses nombreux chalands proposant des produits du terroir comme la fameuse tarte aux pruneaux de l’artisanat local avec ses colliers en feutrine, ses poissons cousus main, les fruits et légumes de saison, les spécialités à base de viande de mouton de l’île.

Saint-Sauveur, c’est le deuxième poumon de l’île, actif avec ces commerces à l’année : supérette, cafés animés, boulangerie où vous pourrez déguster le fameux betchet, autre spécialité de l’île.

La Meule

Port-Joinville n’est qu’à quelques encablures, mais le village de La Meule détonne par son calme et sa sérénité grâce à son petit port, seul véritable refuge de la côte sauvage. La chapelle de La Meule, véritable amer, surplombe l’abri naturel et ses pittoresques cabanes de pêcheurs.

Troisième agglomération de l’île, La Meule regroupe aujourd’hui les hameaux de Ker Arnaud et de Ker Rabaud. Le village s’est développé en retrait du port sur un site plus élevé à l’abri des menaces de la mer. De nombreuses maisons sont des exemples typiques de la construction du 19ème siècle.

Les visites guidées des villages de l'Ile d'Yeu

Profitez de votre séjour pour vous faire conter les secrets des villages de l'île par des guides passionnés.

Découvrez le programme des visites guidées en téléchargeant la brochure ci-dessous :