-A +A

La pêche et l'agriculture

Les ressources économiques majeures de l’île d’Yeu

La pêche au thon blanc, pêche estivale historique, se pratique désormais à l’hameçon. Le projet Terre fert'île développe les activités agricoles.

Même si la pêche a diminué, elle représente encore pour l’île d’Yeu une activité majeure. Depuis peu, soutenue par le Collectif Agricole, l'activité agricole connait un renouveau avec l'arrivée récente de nouveaux producteurs et des projets en cours...

La pêche, une économie traditionnelle

La pêche emploie environ cent-cinquante marins pêcheurs. Les effectifs ont été divisés par deux en dix ans. L’interdiction des filets dérivants, l’interdiction de la pêche au requin taupe, l’échec de la reconversion sur le thon rouge et un grand nombre de départs en retraite non renouvelés expliquent cette baisse vertigineuse.

Cependant le secteur de la pêche n’est pas moribond. Il reste dynamique et marque fortement l’identité insulaire. Les pêcheurs de l’île d’Yeu pêchent des espèces nobles à haute valeur ajoutée avec des techniques de pêche sélectives et économes en énergie (lignes, casiers, filets).

Les espèces principales sont la sole, la lotte, le bar, le merlu et le thon blanc.
La pêche au thon blanc se pratique désormais à l’hameçon.

Dans un contexte national difficile, la pêche à l’île d’Yeu possède les atouts qui lui permettront de durer. À titre d’exemple, la pêche au thon blanc, pêche estivale historique sur Yeu, se pratique désormais à l’hameçon.

Aussi appelé « germon », ce poisson peut être directement acheté aux marins pêcheurs. Préparé cru ou grillé, ce seigneur des mers vous étonnera pour la succulence de ses saveurs.

Les contacts de la vie maritime de l'île

  • Comité Local des Pêches - Rue de la Tourette -Tél. : 02 51 58 51 88
  • École des Pêches - 49, rue des Bossilles - Tél. : 02 51 58 76 23 - www.ecoledespechesyeu.com
  • Affaires Maritimes - Quai de la Mairie - Tél. : 02 51 59 42 60

Événement : Le grand festin, chaque année en octobre.
 

L'agriculture, une activité en plein renouveau

Jusqu'à la fin du XIXème siècle, l'île d'Yeu était principalement agricole. La déprise agricole a été telle que 80 % des surfaces cultivées sont devenues des friches ou ont été construites.
Avec 1100 ha sur les 2300 que compte l'île, les cultures s'étendaient sur environ 48 % du territoire en 1951, contre moins de 4,5 % soixante ans plus tard. 

En 2015, on compte quatre maraîchers, un élevage de moutons, un autre de vaches laitières, un apiculteur professionnel éleveur de reines et plusieurs apiculteurs amateurs.

Il s'agit d'une agriculture familiale qui vend essentiellement en circuit court, souvent en bio. Vous trouverez les producteurs sur les marchés de Port-Joinville et de Saint-Sauveur, de Pâques à fin octobre ou bien à la ferme.

Depuis quelques années un renouveau de l'agriculture se manifeste et de nouveaux porteurs de projet cherchent à s'installer. Mais ils manquent de terres. Un projet de développement des activités de maraîchage, d'arboriculture et d'élevage - Terre fert'île - est aujourd'hui mis en œuvre par le Comité de Développement de l'Agriculture (CDA).

http://mairie.ile-yeu.fr/Vie-municipale/Projets-municipaux/Le-projet-Terres-Fert-ile-un-enjeu-pour-le-territoire

Les contacts de la vie agricole

Collectif agricole de l'île d'Yeu
Site Internet :  https://collectifagricoleiledyeu.wordpress.com/
Contact : collectif.agricole.yeu@hotmail.fr
Événement : Fermes Ouvertes, chaque année en octobre.